mardi 30 juin 2009

Diabète : l'impact de l'intensification du traitement dépend de l'ancienneté

Une sous-analyse des données de VADT présentée à l'ADA 2009 par William Duckworth (Phoenix, É.-U.) suggère que le bénéfice ou pas de l'intensification du contrôle glycémique est étroitement lié à l'ancienneté de la maladie.

« L'intensification est donc appropriée quand on intervient assez tôt dans la maladie mais ne doit pas, en revanche, être initiée trop tardivement. »

D'autres facteurs agravent le risque cardiovasculaire : « Les hypoglycémies associées à une altération de la conscience triplent le risque de décès cardiovasculaires, et ceci dans les deux bras, intensif et non intensif ».

Certains diabétiques sont probablement plus vulnérables aux effets des hypoglycémies sévères suivant l'ancienneté du diabète, l'existence d'antécédents cardiovasculaires, l'âge, la fonction rénale...

Plus d'infos :

http://www.theheart.org/article/982615.do

Aucun commentaire: